Le CHU de la Réunion, précurseur dans la climatisation par l'eau de mer

Date de publication
Le nouveau bloc opératoire de l’hôpital Kaci Yahia bientôt en service
Réunion
Crédit photo : CHU Réunion

C’est la première fois à La Réunion que ce projet est mis en oeuvre. Le but est de climatiser le CHU de La Réunion grâce à l’eau de mer.

Sur l'île réunionnaise, comme dans les autres départements d’outre-mer, le besoin de climatisation est permanent et représente environ la moitié de la consommation électrique de l’activité tertiaire (bureaux, commerces, hôtellerie).

Le SWAC (Sea Water Air Conditioning) est un procédé en développement qui permet de substituer la quasi-totalité de l’énergie électrique nécessaire à la climatisation par l’énergie thermique des mers.

Le projet SWAC (Sea Water Air Conditioning) est un dispositif qui consiste à pomper de l’eau froide en grande profondeur (environ 5 degrés à 1000m) et transférer le froid contenu dans cette eau au réseau de climatisation de l’hôpital, au moyen d’un échangeur thermique.

L’eau de mer qui ressort de l’échangeur thermique (à environ 12°C), est ensuite renvoyée dans l’océan à une profondeur adéquate à sa température, et sans impact sur son environnement.

Le CHU Sud Réunion accueillera cette technologie innovante de SWAC sur son site de Saint-Pierre qui, de par sa localisation et le profil de sa consommation de froid, s’avère être un site particulièrement favorable à la réussite d’un tel projet. Le pôle Femme Mère Enfant, le Bâtiment central et ses extensions bénéficieront du dispositif SWAC d'ici 2023. Les travaux devraient débuter d'ici deux ans. 

Pour mémoire le CHU est l’un des plus gros consommateurs de climatisation et donc d’électricité, avec une facture annuelle avoisinant 3 millions d’euros.Il pourrait réduire sa consommation électrique entre 75 % et 90 %.

Source : CP