Ramsay Générale de Santé inaugure le 1er Institut de l’Enfant

Date de publication
Ramsay Générale de Santé inaugure le 1er Institut de l’Enfant
France
Crédit photo : Ramsay Générale de Santé

Le 4 février 2019, Ramsay Générale de Santé a inauguré le 1er Institut de l’Enfant, un établissement de soins et de recherche spécialisé dans le diagnostic et le traitement des pathologies infantiles,situé au sein de la Clinique Marcel Sembat de Boulogne-Billancourt (92).

L’Institut de l’Enfant a pu voir le jour grâce à une coopération de longue date entre la Clinique Marcel Sembat et les hôpitaux pédiatriques de l'AP-HP Necker, Trousseau, Robert Debré et Ambroise Paré, menée par l’ensemble des équipes médicales concernées. En effet, sur les 73 praticiens exerçant à la Clinique Marcel Sembat en médecine et chirurgie pédiatriques, 75 % exercent également dans les hôpitaux publics, ce qui constitue un véritable levier pour permettre un meilleur parcours de soins pour les familles. L’objectif est de proposer aux patients une prise en charge globale et pluridisciplinaire sur un même site dans les meilleurs délais, tant pour des consultations courantes que pour des actes médicaux et chirurgicaux complexes ou le suivi des maladies chroniques.
 

Elizabeth Frithmann, Directrice de la Clinique Marcel Sembat : "En instaurant des liens entre le public et le privé, nous favorisons une coordination permettant d’absorber une partie du flux des patients de l’hôpital public. Nous proposons ainsi une réponse adaptée aux besoins des familles en réduisant leurs délais d’attente. À titre d’exemple, les délais d’accès au bloc opératoire dans l’hôpital public peuvent être de l’ordre de 12 à 18 mois en moyenne, alors qu’ils sont de 2 mois dans notre établissement. Les praticiens peuvent opérer leurs patients à la Clinique, avant de les réintégrer dans leurs parcours de soins à l’hôpital public. Placer les enfants et leur famille au centre de nos préoccupations donne à cet Institut tout son sens et toute sa dimension humaine." 

Par ailleurs, plusieurs conventions ont été nouées entre l’AP-HP et la Clinique. Par exemple, la Clinique Marcel Sembat peut diriger vers l’hôpital Necker des patients présentant un risque de défaillance vitale et nécessitant une hospitalisation en réanimation pédiatrique spécialisée. À l’inverse, l’hôpital Ambroise Paré, qui dispose d’un service d’urgences et d’un service pédiatrique mais pas de service de chirurgie pédiatrique peut orienter ses patients vers la Clinique pour faciliter leur prise en charge dans les meilleurs délais. 
 

Le projet médical de l’Institut de l’Enfant est axé sur une volonté de structurer les activités médicales en pôles pluridisciplinaires (ortho-pédiatrie, main pédiatrique, médico-endoscopique de l’enfant, tête-cou-plastie, chirurgie viscérale et urologie pédiatrique) pour proposer toutes les modalités de prises en charge possibles pour chaque pathologie traitée sur site.

La Clinique Marcel Sembat propose ainsi :

  • La prise en charge des nourrissons tant pour des consultations de soins courants que pour des actes chirurgicaux : premier centre de chirurgie pédiatrique de l’Ouest Parisien, la Clinique Marcel Sembat dispose d’une autorisation en chirurgie pédiatrique destinée aux enfants de moins d’un an, ce qui est unique dans le secteur privé.
  • La prise en charge du handicap et des malformations de l’enfant : malformations cranio-faciales, fentes labio palatines (communément appelées "becs de lièvre"), reconstruction auriculaire, malformations de la moelle épinière, malformations pied et main, paralysie obstétricale du plexus brachial, hypospades. La Clinique est associée au Centre de référence Maladies Rares pour les malformations cranio-faciales et 19 % de son activité chirurgicale concerne des handicaps ou malformations infantiles. En outre, l’établissement regroupe des chirurgiens pédiatres qualifiés pour faire du conseil prénatal et de la prise en charge chirurgicale néonatale ou pédiatrique.
  • La prise en charge anesthésique personnalisée, expertise incontestable, garantissant une sécurité et continuité des soins 24h/24 et 7jours/7. De la consultation pré anesthésique jusqu'à la sortie de l’enfant, un seul et même anesthésiste, travaille en binôme constant avec le chirurgien pour assurer un suivi individualisé pour chaque patient.
  • La prise en charge en radiologie spécifique à la pédiatrie (en collaboration avec l’AP-HP). Les équipes ont organisé dans le cadre d’un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Public Privé Ambroise Paré (portant 2 autorisations d’IRM), les prises en charge IRM des enfants.
  • La prise en charge des maladies chroniques avec des projets d’éducations thérapeutiques sur les thématiques de l’asthme, l’obésité, les allergies alimentaires, la maladie de Crohn, etc. Le premier programme d’éducation thérapeutique, qui sera mis en place au 1er semestre 2019, concernera l’asthme. Cette "école de l’asthme" aura pour objectif d’aider et d’accompagner les malades et leur entourage dans la compréhension et la gestion de la maladie.